Centre de formation / Ecole

RETRAITE


Vous êtes travailleur non salarié, la loi Madelin vous offre la possibilité de vous constituer une retraite complémentaire en souscrivant un contrat retraite Madelin qui vous fait bénéficier de réductions fiscales.

Comment fonctionne un contrat retraite Madelin ?
Le contrat retraite Madelin est un contrat de retraite complémentaire par capitalisation. Il consiste au versement régulier d’une prime périodique par le travailleur non salarié ou son conjoint collaborateur non rémunéré. Une retraite complémentaire est ainsi constituée et sera ensuite reversée sous la forme d’une rente viagère au moment de la retraite.

Se poser les bonnes questions…

  • Comment est calculée ma rente ? Il est essentiel que le taux de rente soit garanti au moment de la souscription du contrat (table de mortalité garantie au moment de la souscription) et non au moment du versement de la rente. La table de mortalité évolue en effet en fonction de l’espérance de vie.
  • Le placement est-il sécurisé ? Lors de la souscription, vous pourrez librement choisir sur quel type de support, sécurisé ou dynamique, vous souhaitez que vos cotisations soient versées (fonds en euros ou fonds en euros et actions)
  • Que se passe-t-il en cas de décès ? Des options de réversion sont prévues au contrat ce qui permet à vos proches de bénéficier d’une rente selon les conditions que vous aurez définies. Cette rente pourra être versée en cas de décès avant la retraite ou de décès après la retraite.
  • Que se passe-t-il en cas d’arrêt de travail pendant la constitution de la retraite ? Vos revenus pouvant être revus à la baisse si votre contrat prévoyance n’est pas optimal, vos cotisations seront exonérées et prises en charge durant la période d’arrêt de travail après application d’une franchise de 90 jours.

Un avantage fiscal très intéressant

Quel sera mon avantage fiscal ?
Les primes versées au titre du contrat retraite Madelin sont déductibles des revenus imposables. En ce sens, votre effort d’épargne est financé en partie par votre économie d’impôt.
Plus votre tranche marginale d’imposition est forte, plus votre réduction fiscale sera importante.
Exemple : pour un versement annuel de 2 000 € sur votre contrat et si votre tranche marginale est de 30%, votre économie d’impôt sera de 600 €. Vous aurez alors réellement déboursé 1 400 € alors que votre placement est de 2 000 €.

Quel est le plafond de déduction fiscale ?

  • Vos revenus sont inférieurs à 1 PASS (plafond annuel de Sécurité sociale 2014 : 37 548 €), le montant maximum déductible pour un contrat retraite est de 10% du PASS soit 3 754.80 € pour 2014.
  • Vos revenus sont supérieurs à 1 PASS, le montant maximum déductible pour un contrat retraite est de 10% de votre revenu imposable dans la limite de 8 PASS + 15% du revenu compris entre 1 et 8 PASS
    Exemple : pour un revenu de 60 000 €, le disponible fiscal retraite sera de 10% de 60 000 € + 15% de (60 000 – 37548) soit 9 367.80 €