LA PHARMACIE

L’ASSURANCE EMPRUNTEUR


Contracter une assurance d'emprunt est souvent une des premières démarches à faire avant d'acheter votre pharmacie. Vous pouvez aussi en avoir besoin dans le cadre de travaux effectués dans l'officine mais aussi pour vos projets personnels (achat immobilier…).
Cette assurance est imposée par les banques qui conditionnent l'octroi de leur prêt par cette garantie financière. Elle permet en effet, selon l'événement garanti, le remboursement du capital restant dû ou des mensualités restantes.
Plus que nécessaire, l'assurance emprunteur est donc indispensable à la fois pour la protection de votre officine et de votre famille.

Les garanties

Les organismes bancaires demandent au minimum les garanties suivantes :

  • Décès
  • Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) : Invalidité reconnue à 100% vous obligeant à avoir recours en permanence à une tierce personne.

Conseil n°1 : Prévoir des garanties complémentaires essentielles 

Rendre votre protection familiale et professionnelle optimale passent par l'assurance des garanties suivantes :

  • Invalidité Permanente Totale (IPT) : Lorsque l'assuré présente, suite à un accident ou à une maladie garantie, et après consolidation de son état, un taux contractuel d'invalidité supérieur ou égal à 66 %.
  • Invalidité Professionnelle Totale : Lorsque l'assuré est médicalement reconnu, suite à un accident ou à une maladie garantie, et après consolidation de son état, dans l'impossibilité absolue et définitive d'exercer sa profession.
  • Incapacité Temporaire et Totale de travail (ITT) : Lorsque l'assuré est reconnu suite à un accident ou à une maladie garantie, dans l'incapacité totale et temporaire d'exercer sa profession.

​Conseil n°2 : Faire attention à la rédaction de votre clause d'indemnisation

Une référence à la définition donnée par le CSP serait dramatique…

Qui doit être le bénéficiaire de votre contrat d’assurance d’emprunt ?

Notre conseil : Se poser les bonnes questions…

Pour protéger  vos héritiers, Il est important d’analyser, avant de souscrire ces assurances, toutes les conséquences notamment fiscales et successorales qui peuvent en découler.

 

 

Bon à savoir : la loi Lagarde

Cette loi vous permet de choisir librement votre assurance d’emprunt immobilier, à condition que cette dernière ait des garanties au moins équivalentes à celles proposées par la banque.
Désormais, chacun pourra donc procéder à une délégation d'assurance, dans un autre organisme que l’Etablissement prêteur et ainsi, souscrire un contrat plus compétitif et mieux adapté à sa situation personnelle.
La banque ne peut pas refuser cette délégation sans en préciser par écrit les motifs. De plus, la délégation d’assurance ne doit pas entrainer une modification des modalités du prêt (taux d’assurance, frais de dossier)